Permis et règlementation de la pêche de la carpe en France

Le permis de pêche

Afin de pêcher dans les rivières de 1ère et 2ème catégorie en France, il est nécessaire de posséder un permis. Le permis doit forcément être rattaché à une AAPPMA (Association agréée de pêche et de protection des milieux aquatiques), vous ferez donc partie d’une association. Les AAPPMA sont essentielles dans la vie des milieux piscicoles, puisque ce sont grâce à elles que les rivières sont surveillées, régulièrement nettoyées et surtout rempoissonnées. Elles offrent une bonne surveillance de la faune et la flore des lacs, étangs et rivières. En prenant une carte de pêche, vous participerez à la protection de l’environnement piscicole de votre région.

Une AAPPMA s’occupe généralement d’un territoire, et possède des parcours délimités, négociés avec les prioritaires, qui sont soit l’Etat (fleuves, canaux) soit riverains (berges rivières). Une AAPPMA ne correspond pas forcément à une ville, village, agglomération ou département. On peut en trouver plusieurs dans un département.

La carte « personne majeure » à 74 € vous permet de pêcher uniquement dans le département de l’AAPPMA, sur l’ensemble des cours d’eau ou plans d’eaux publiques.

La carte « interfédérale » à 96 € vous permet de pêcher sur l’ensemble des cours d’eau ou plans d’eaux publiques sur l’ensemble des départements réciprocitaires (URNE, EHGO, CHI). Attention, quelques départements ne font pas partie de l’entente, comme la Savoie, la Haute Savoie ou l’Ardèche.

Si vous possédez déjà une carte « personne majeure », vous pouvez vous acquitter d’un timbre à 30 € pour accéder à l’ensemble des départements réciprocitaires.

Attention, car il existe des plans d’eaux privés, sur lesquels vous ne pourrez pêcher qu’en demandant l’autorisation à son propriétaire, ou en vous acquittant d’un permis à la journée (carpodromes, étangs privés, étangs à truite…). Ces plans d’eau ne sont pas gérés par les AAPMMA. Renseignez-vous directement sur le site de l’AAPPMA pour connaître les plans d’eau sur lesquels vous pouvez pêcher.

La carte de pêche « personne majeure » ou « interfédérale » vous autorise à pêcher à 4 cannes avec  hameçons maximum, posée à proximité du pêcheur.

La pêche en eaux publiques

Le permis de pêche vous donne droit de pêcher dans les cours d’eau de 1ère et 2ème catégorie. Les rivières ou étangs de 1ère catégories abritent généralement des population de salmonidés (truites, saumons, chevesnes…). Il y est interdit de relâcher des carnassiers (broches, perches), ou d’y pêcher à l’asticot. Les rivières ou étangs de 2ème catégorie abritent des poissons blancs (carpes, tanches, brèmes).

Il existe cependant des lieux où il est interdit de pêcher : en aval et amont d’un barrage ou écluse sur 50 mètres (cela peut changer en fonction des AAPPMA), dans les écluses, dans les réserves de pêche (attention certaines réserves de pêche sont annuelles, d’autres sont temporaires, toujours se renseigner auprès de l’AAPPMA).

En fonction des rivières, il existe également des parcours dédiés à la pêche à la mouche, pour lesquels toute autre pratique de pêche est interdite. D’autres parcours sont également autorisés pour la pêche de la carpe de nuit.

La pêche en eaux privées

Les étangs privés (carpodromes, étangs variés) sont généralement règlementés par un professionnel, qui établira lui-même les coûts de location de son étang. Les prix sont fixées à la demi-journée, à la journée, voire sur plusieurs jours pour les pêches de la carpe de nuit.

Quand pêcher

La pêche de la carpe en 2ème catégorie est ouverte toute l’année. Les périodes de pêche sont limitées pour la truite, les carnassiers, ou en 1ère catégorie. La pêche doit s’effectuer entre les plages horaires suivantes : 30 minutes avant le lever du soleil, 30 minutes après le coucher du soleil. Pour la pêche de nuit, certains parcours sont autorisés, il faut se renseigner auprès des AAPPMA pour les connaître. Enfin, la règlementation est propre à chaque propriétaire d’étang privé ou carpodrome, qui peuvent organiser des sessions nuits étalées sur plusieurs jours.

La pêche en carpodromes

Les carpodromes sont des étangs ou plans d’eau où la population de carpes est particulièrement abondante. Le tarif et horaires de pêche sont fixées par le propriétaire. Contrairement aux idées reçues, il n’est pas si facile de pêcher dans un carpodrome, les carpes étant particulièrement méfiantes. Il faudra alors être discrets et malins sur l’utilisations des appâts, bouillettes et montages.

Prélèvement des carpes

Il est interdit de transporter ou garder en captivité des poissons des carpes de plus de 60cm. Cette loi a été créée pour éviter que des particuliers ou professionnel prélèvent des carpes pour empoissonner leurs étangs. Cette loi permet également d’encadrer la pêche de la carpe, malheureusement victime de braconnage, puisque une carpe de belle taille peut se revendre cher.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *