Pêche de la carpe en hiver : les meilleurs spots et appâts

Choix du lieu : le plus chaud

Gardez vos habitudes : pêchez aux endroits que vous connaissez et qui mordent bien. Un spot difficile tout l’année le sera d’autant plus en hiver. Si vous débutez, préférez les petits étangs ou les carpodromes, et si possible des endroits régulièrement pêchés, où les carpes ont une activité importante toute l’année. Evitez les grandes rivières, cours d’eau ou lacs.
Une fois sur place, sachant que les carpes ont une activité moindre en hiver à cause du froid, on cherchera les spots qui seront les plus chauffés, comme les bordures (se réchauffant rapidement grâce au soleil), ou les faibles profondeurs (1 à 2 mètres de fond). Privilégiez aussi les belles journées d’hiver avec un bon soleil.

Choix de l’appât et de l’amorce : en petite quantités

En hiver, la carpe s’alimente moins. Elle fera donc moins de fouilles, sera moins active, donc plus difficile sur ce que vous lui proposerez. Préférez des appâts vivants (boule d’asticots, vers…) pour capter son attention. Bien que moins active, la carpe reste opportuniste, et ne pourra pas résister à des appâts vivants. Attention cependant à ne pas lui proposer de trop gros appâts, la carpe s’alimentant moins, elle se laissera plus tenter sur de petits quantités.
Côté amorce, c’est la même chose : il faut peu amorcer en hiver, car la carpe a besoin de moins s’alimenter. Une amorce trop riche ou trop abondante aura pour effet de rapidement gaver les carpes et de ruiner votre partie de pêche. Faites attention au choix de l’amorce ainsi que de ses farines : l’eau étant plus froide, l’amorce aura tendance à moins bien se disperser dans l’eau. Quelques exemples de farines dispersantes : chènevis moulu, coriandre moulue, semoule de maïs, fécule de pomme de terre, coprah, jaune de Hollande, farine de maïs…

Pêche à la bouillette en hiver : des bouillettes légères et aérées

Vous pouvez également pêcher à la bouillette en hiver (je vous conseille de tout essayer). Là aussi, sachant que la carpe est plus opportuniste que gourmande en cette période, on préfèrera des bouillettes flottantes (ou pop-up), flashy, afin que la couleur et le mouvement attirent tous les sens de la carpe.
Côté texture, les bouillettes devront donc être légères et aérées, afin de mieux diffuser leur parfum. L’eau étant froide, les bouillettes ne se dilateront pas aussi bien qu’avec les chaleurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *