Montage au cheveu

Principe et avantages du montage au cheveu

Le montage au cheveu est le montage le plus répandu pour la pêche à la carpe. Il s’agit d’un hameçon monté d’un plomb, mais sa principale caractéristique est que l’appât (généralement une bouillette) ne vient pas s’accrocher sur l’hameçon, mais s’enfiler sur un fil dans l’alignement de l’hameçon. Ainsi, lors de la touche, la carpe ne gobe pas l’hameçon, mais l’appât qui entraîne alors l’hameçon? Celui-ci n’accroche donc la carpe qu’au ferrage, ou si la carpe décide de partir.

Le « fil » ou « cheveu » prolonge l’hameçon et se termine par une petit boucle. C’est cette boucle qui va permettre de faire passer le fil au travers d’une bouillette par exemple. On utilise une aiguille à bouillettes (dont le chas est un crochet), on attrape la boucle du cheveu, et on tire le fil au travers de l’appât. La boucle du cheveu peut être réalisée avec un simple noeud, il n’est pas nécessaire que celui-ci soit solide. Le cheveu peut mesurer de 2 à 4 centimètres, cela dépend de ce que vous souhaitez mettre comme appât, ou du nombre de bouillettes. Il est recommandé de laisser un petit espace entre l’hameçon est le cheveu (0,5 cm suffit). Enfin, laissez minimum 15 cm de bas de ligne entre le plomb et l’hameçon.

Côté hameçon, utilisez un hameçon de 8 minimum, et donc l’extrémité est perforée (hameçon à oeillet) : il sera alors plus facile de réaliser le cheveu, en faisant des boucles autour de l’hameçon et en faisant tenir le tout en passant par l’oeillet.

La technique de pêche au cheveu permet de pêcher de manière discrète, en présentant l’appât de manière naturelle. Les bouillettes existent en différentes densités : certaines flottent (pop-up), d’autres restent au fond. Le cheveu a la particularité de faire légèrement remonter une bouillette flottante et ainsi présenter un appât au décollé du fond, légèrement mobile.

Le cheveu ne se prête pas uniquement aux bouillettes, on peut l’utiliser pour présenter d’autres types d’appâts difficile à faire tenir sur un hameçon comme les Frolic, Fraises Tagada, Fromage, maïs…

On trouve plusieurs types de montages.

Montage « classique »

C’est le montage le plus répandu, sur lequel un seul appât sera monté : bouillette, fromage, Frolic… La longueur du cheveu est alors petite 1,5 cm max.

Montage « bonhomme de neige »

Il s’agit de combiner une bouillette dense avec une bouillette flottante (ou pop-up). Les bouillettes se montent comme pour une seule, on répètera simplement l’action une deuxième fois.

Ce montage a l’avantage de présenter un appât plus grand, décollé du fond et légèrement mobile, mais également de combiner des saveurs et des couleurs. C’est un montage polyvalent, qui s’adapte sur les fonds sableux ou vaseux, et qui va résister plus facilement aux courants.

Le montage « D-Rig »

C’est un montage plus simple que le fameux cheveu, puisqu’il n’en nécessite pas. On utilise simplement un hameçon à oeillet (latéral et non qui prolonge l’hameçon). L’appât est fixé directement sur l’oeillet de l’hameçon, par du nylon ou du fluocarbone.

Le montage « hélicoptère » ou « Chod Rig »

Ce montage permet au bas de ligne de tourner librement autour de la ligne principale, qui elle se termine par un plomb. Cette technique est à privilégier pour des lancers à grande distance. Le plomb, devant être d’au minimum 100 grammes, minimisera les vrillages du fil. Cette technique ressemble à celle du feeder : vous pouvez tout aussi bien remplacer le plomb par une cage feeder suffisamment lestée.

Le montage « Zig Rig »

Ce montage diffère littéralement des autres montages, puisque celui-ci permet de pêcher en surface, ou plutôt entre deux eaux. C’est un montage à privilégier en été, lorsque les carpes remontent à la surface ou y stagnent.

On utilisera uniquement des bouillettes flotantes ou pop-up montées en cheveu afin de créer un mouvement le plus léger et naturel possible.

Le montage consiste à utiliser un plomb, puis un bas de ligne suffisamment long pour pêcher à la hauteur d’eau souhaitée. Le bas de ligne est composé d’un flotteur spécial Zig Rig (voire même d’un buldo), afin de faire flotter le montage au cheveu.

Le bas de ligne étant très long, faites attention lors de votre lancer, à poser votre montage sur une surface sans danger d’accrochage (comme le tapis de réception).

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *