carpe-feeder

Pêche de la carpe au feeder

La pêche au feeder est une pêche plutôt large, puisqu’elle ne cible pas uniquement des carpes, mais l’ensemble des poissons blancs de fond. La pêche au feeder consiste à appâter très souvent une zone de pêche très réduite et d’y laisser son hameçon dessus.

1) Le matériel

Il faut d’abord une canne spéciale feeder. Celle-ci doit pouvoir soutenir une cage de poids adapté. On parle alors de puissance de la canne. Plus elle devra lancer une grande cage et/ou pêcher dans des environnements difficiles (courant, profondeur), plus elle devra être puissante. La canne à feeder à pour particularité de posséder beaucoup d’anneaux, d’être très sensible et d’avoir la fin du brin coloré. Ces éléments permettent ainsi de sentir la moindre touche. En effet, la pêche au feeder se fait au fond, fil tendu, et la seule manière de voir les touches est d’observer le bout de sa canne. Les cannes mesurent entre 2,50m et 4m.

Côté Moulinet, on prendra un moulinet moyen (entre 2000 et 4000), surtout pour une canne étang. On s’équipera d’un moulinet plus gros si l’on souhaite pêcher au feeder dans des lieux profond ou avec courant.

Pour le fil, on reste sur du classique, à savoir du 22/100 en nylon. On pourra là encore prendre du plus gros en fonction de la pêchée souhaitée, jusqu’à 30/100. On peut également utiliser de la tresse pour du feeder, on la prendra alors plus fine, entre 10/100 et 16/100 : celle-ci a la particularité de mieux détecter les touches.

2) Le Montage

Le montage a la particularité de faire coulisser une cage lestée par de l’amorce sur le fil de la ligne principal. C’est grâce à ce fil que les touches seront ressenties. La cage feeder est attachée directement à un anti-angle, qui coulisse sur la ligne principale. L’anti-angle vient buter sur une boule en plastique ou en plastique mou, pour ne pas s’abimer sur l’émerillon. L’émerillon lui est indispensable pour éviter que le fil ne vrille. Enfin, l’hameçon est à une distance de 20/40cm. On peut y mettre une taille de 8 à 14.

Montage Caperlan

3) L’amorce

Il est important de bien amorcer la zone de pêche en amont de toute partie de pêche, même la pêche au feeder. Dans ce cas précis, on pourra réaliser une amorce rapide, le jour même de la pêche, en lançant des boules de taille des mains sur les lieux visés.

4) Déroulement de la pêche

Une fois la zone amorcée, on effectuera un premier lancer. On relancera toutes les 15 minutes ou après chaque grosse touche.

5) Les appâts

J’utilise toutes sortes d’appâts afin de tester les différents lieux de pêche. Généralement on utilisera du maïs pour pêcher au fond, ou des asticots. Parfois je combine les deux, ou y mets même des gros vers « Canada ». L’amorce attirant les poissons blancs, elle attire via eux les poissons carnassiers. Je suis déjà tombée sur une très belle perche en pêchant au feeder et gros ver.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *